Au secours, il neige!

IMG_1784Je ne sais pas vraiment ce que c’est le problème avec la neige… Mais à chaque fois qu’on se prend une bonne tempête à Montréal, tout le monde parle de nous. Alors que bon… ça arrive pratiquement chaque année. Flash news : « c’est NORMAL« . Bon d’accord, ces derniers jours c’était beaucoup pour cette période de l’année mais ce n’est pas non plus démentiel.

En fait c’est facile à dire pour moi, parce que je ne suis pas à Montréal en ce moment. Je suis chez mes beaux-parents pour les vacances. Mais d’après ce que j’ai pu voir on s’est pris autant de neige qu’à Montréal. Là on s’en reprend encore aujourd’hui. C’est bien, ça me fait faire de l’exercice de pelleter la neige. Les routes son dégagées en quelques heures et on peut faire des jolis photos. Aussi, j’ai plein d’amis qui me contactent pour savoir si « tout est ok ». Ça me fait plaisir qu’ils pensent un peu à moi.

Mais sérieusement, ils n’ont rien d’autres à raconter aux infos? La dernière fois c’était lors des manifestations étudiantes à Montréal. Là, on m’appelait pour savoir si j’étais en sécurité. Quelqu’un m’a même conseillé de ne pas sortir de chez moi. Genre, je vais me faire agresser par des étudiants avec des dreads en allant faire mes courses? Si vous aviez vu les manifestations…. Ok, il y avait beaucoup de monde, mais c’était vraiment assez tranquille. J’ai vu quelques voitures de polices prises à partie, mais c’était généralement des actions très isolées. L’ambiance était vraiment bon enfant.

APPEL AUX JOURNALISTES: faites votre travail au lieu de faire du spectacle. Ça me fout les boules quand je vois tout le monde qui gobe les informations comme si c’était vraiment objectif. Les nouvelles de météo, c’est bien sur la chaine météo, mais franchement le reste du monde n’en a rien à faire. Les nouvelles spectaculaires sont spectaculaires, c’est tout. Elles sont rarement représentatives de ce qu’il se passe vraiment.

Est-ce que vous essayez de rechercher quelles sont les faits réels? La plupart des infos dont on parle sont juste impressionnantes ou sortent du commun mais ne sont généralement pas celles qui touchent un réel problème de fond. Je vais probablement me faire traiter d’insensible connard pour ce que je vais dire là mais c’est un bon exemple: tout le monde pleure au sujet du massacre qui a eu lieu il y a quelques semaines dans le Connecticut. Ok, c’est horrible. Mais la réalité c’est qu’il y a des milliers d’enfants qui meurent de faim tous les jours. Et ça, ça ne fait pas la une des journaux. Et ce qui est réellement effrayant c’est que c’est quelque-chose de tangible. Si on changeait notre manière de consommer, de penser et de nous investir dans la société, on pourrait probablement réduire ce chiffre. Alors que prédire les actions d’un lunatique où la météo c’est beaucoup plus difficile et on ne peut pas y faire grand-chose.

Alors merci c’est gentil de s’intéresser à la quantité de neige que je me prends dans la face. Je vis au Canada, je m’en prends plein. Maintenant, au lieu d’écouter les informations, allez à la bibliothèque et prenez un livre sur un sujet que vous ne connaissez pas. Ça vous sera certainement plus utile.